Compte-rendu: « Merci Raymond », Bertrand Lavier à la Monnaie de Paris

La Monnaie de Paris offre son espace d’exposition à Bertrand Lavier du 27 mai au 17 juillet 2016, pour un hommage à son ami Raymond Hains. C’est l’occasion pour moi de revenir sur la pratique de l’artiste qui fut l’objet de ma thèse de doctorat. Continuer la lecture de Compte-rendu: « Merci Raymond », Bertrand Lavier à la Monnaie de Paris 

Compte-rendu: Still Life

L’exposition mise en place par Franck Balland, dans le cadre du programme « Hors-les-murs » du centre d’art du Parc Saint-Léger de Pougues-les-eaux (Nièvre) tourne autour de l’idée de nature morte. Elle s’est déroulée du 18 mars au 28 mai, au lycée Raoul Follereau à Nevers.  Une dizaine d’artistes y est exposée : Charles Beauté & Juliette Goiffon ; Alix Desaubliaux ; Mimosa Echard ; Lauren Huret ; Tiziana La Melia & Tamara Henderson ; Pablo Réol ; Stéphanie Saadé.

Continuer la lecture de Compte-rendu: Still Life 

Quelques actualités à venir

Après plusieurs mois de silence sur ce blog, dus à une intense activité professionnelle, je reprends mon activité d’écriture. Voici le programme des prochains articles à venir:

-Une mise à jour des actualités concernant Bertrand Lavier : le refus de sa candidature pour représenter la France à la Biennale de Venise, son actuelle exposition à la Monnaie de Paris, et sa prochaine présence au Palais de Tokyo.

-Une série de fiches de lectures à propos d’ouvrages importants et sortis récemment, concernant l’appréhension du réel. Dans un premier temps Pourquoi le monde n’existe pas, de Markus Gabriel.

-Une série d’articles plus politiques concernant l’oeuvre de JR au Louvre; une histoire possible de la notion d’autonomie dans l’art; et aussi une analyse des effets de la postmodernité dans le choix de termes actuels.

-Enfin, et probablement parmi les plus rapides à voir le jour, une analyse de l’exposition « Still-Life », commissariée par Franck Balland, et qui proposait les semaines passées une réinterprétation de la notion de nature morte par la nouvelle génération d’artistes.

J’espère de tout coeur pouvoir tenir un rythme décent, dorénavant.

A très bientôt !

Andrés Ramirez à la Galerie SEE Studio

« To keep the darkness sealed within » est la première exposition personnelle de l’artiste à la galerie SEE Studio (7 rue St-Claude, Paris), et dure jusqu’au 11 avril 2015. Elle a été commissionnée par Jean-Baptiste Lenglet. Continuer la lecture de Andrés Ramirez à la Galerie SEE Studio 

Antoine Nessi et Paul Paillet – Monuments pour la société cauchemardesque, à la galerie Interface (Dijon)

Un jour, je prendrai l’habitude de parler des expositions, non quand elles se finissent, mais quand elles débutent, ce qui permettra au rare mais fidèle lecteur de pouvoir appuyer son parcours du texte par un autre, physique. Je laisse ici quelques notes sur l’exposition de la galerie dijonnaise Interface, Monuments pour la société cauchemardesque qui se termine le 7 mars. Continuer la lecture de Antoine Nessi et Paul Paillet – Monuments pour la société cauchemardesque, à la galerie Interface (Dijon) 

De la sensualité de l’abstraction d’après-guerre.

La dernière exposition de la galerie Perrotin, centrée sur Jésus Rafael Soto était l’occasion de revenir sur une dimension peu connue de l’abstraction: la volonté de rétablir un rapport charnel avec le regardeur. Continuer la lecture de De la sensualité de l’abstraction d’après-guerre. 

La couleur, donnée scientifique ou phénomène indécidable ?

Le dernier numéro de Beaux-Arts Magazine (février 2015) propose un rapide mais intéressant dossier sur « le pouvoir de la couleur », réalisé par Daphné Bétard. Y sont relatées les différentes étapes de la conscientisation de la couleur, entre observation empirique, réflexion philosophique et expérience scientifique, nous baladant de Léonard à Richter, en passant par Newton. Continuer la lecture de La couleur, donnée scientifique ou phénomène indécidable ? 

Gazing Ball de Jeff Koons, l’oeuvre d’art remise en cause ?

La rétrospective Jeff Koons au Centre Pompidou est l’occasion de découvrir l’une des dernières séries de l’artiste américain, Gazing Ball, qui met nous met face à des répliques de sculptures célèbres, pourvues d’une boule bleue réfléchissante, donnant son titre à l’ensemble. Continuer la lecture de Gazing Ball de Jeff Koons, l’oeuvre d’art remise en cause ? 

Bienvenue !

Ceci sonne officiellement l’ouverture de mes carnets de recherches, portant sur la définition et l’expression de la réalité dans l’art contemporain. Cette plateforme servira à publier et développer certains points clés de ma thèse portant sur « Bertrand Lavier et le rapport au réel », mais aussi à étendre le sujet à d’autres artistes, d’autres disciplines, à fournir des pistes de réflexions et des conseils bibliographiques, à comprendre comment les expositions actuelles se rattachent à cette problématique. Enfin, j’ai le souhait que cet espace laisse le champ à la vulgarisation, puisque jusqu’à preuve du contraire, Internet est à tout le monde.

 

Pensée plastique

La thématique que je souhaiterais aborder ici est celle de l’appréhension du réel par l’art, surtout à la période contemporaine. Il s’agit dans un premier temps de chercher à comprendre quelles définitions du réel est donnée ou suggérée par l’artiste/groupe donné, puis de comprendre qu’elles sont les modalités d’expression de ce réel. Ceci revient à se poser la question de l’adhérence de l’art au réel, de ce qu’il cherche à reproduire, à modifier, à dépasser.